« Le groupe de co-développement professionnel est une approche de développement pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d’améliorer leur pratique. La réflexion effectuée, individuellement et en groupe, est favorisée par un exercice structuré de consultation qui porte sur des problématiques vécues actuellement par les participants... »

Les fondateurs canadiens du co-développement, Adrien Payette et Claude Champagne, s'inspirent du courant nord-américain des pédagogies de l'action, de l'expérimentation, et de la dynamique des groupes.

Ateliers pratiques de co-développement

Concrètement, ces ateliers fonctionnent en groupes composés de 6 à 10 personnes. Ils ont lieu à un rythme régulier (4 à 6 semaines) et dans une période définie (quelques mois à une année). Le groupe est accompagné par une personne ressource compétente qui, par sa position extérieure au groupe, garantit une sorte d’objectivité très utile.


Chaque rencontre est divisée entre la consultation proprement dite (il peut y en avoir plusieurs) et les apports liés aux thèmes abordés.


L’un après l’autre, les participants prennent le rôle de  client  pour exposer l’aspect de leur pratique qu’ils veulent améliorer ou les questions que leur pose l’évolution de leur projet, pendant que les autres agissent comme consultants pour aider ce client à enrichir sa compréhension (penser et ressentir) et sa capacité d’action (agir). Les thèmes abordés sont souvent des problématiques managériales mais ce n’est pas exclusif. La situation travaillée doit être d’actualité et le client peut agir sur le contexte.
   

Les bénéfices

Les participants à un groupe de co-développement professionnel poursuivent certains objectifs :

  • Apprendre à être plus efficace dans sa pratique
  • S’obliger à prendre systématiquement un temps de réflexion sur sa pratique professionnelle
  • Avoir un groupe d’appartenance professionnelle où règnent confiance et solidarité
  • Apprendre à aider et à être aidé comme client et comme consultant
  • Apprendre à travailler en groupe

Les piliers de cette approche

  • La méthode des cas : ici, les cas vécus par les participants eux-mêmes. Le transfert des apprentissages est immédiat.
  • Le petit groupe constitue un « instrument » éprouvé d’apprentissage qui favorise le partage des divers savoirs acquis par chacun.
  • Les participants se forment et en même temps travaillent sur leurs dossiers. Le transfert des apprentissages se fait directement.
  • Le personne ressource guide le groupe et contribue à la formation de chacun par des apports théoriques appropriés.